Rupture prématurée des membranes Imprimer E-mail

La rupture prématurée des membranes correspond à la rupture spontanée de la poche amniotique (poche des eaux) avant la mise en travail et donc en dehors de toute période de contractions utérines. C’est un événement fréquent qui se traduit par l'écoulement du liquide amniotique par le vagin. Elle doit motiver une consultation en urgence à la maternité et conduit si elle est confirmée à une hospitalisation. Elle peut précéder de plusieurs heures, jours ou semaines la naissance de l'enfant. En particulier lorsque l'enfant risque d'être prématuré, l'équipe médicale s'efforcera de retarder l'accouchement en luttant contre l'apparition d'une infection et de contractions.


A terme (après 37 semaines d'aménorrhée), l'accouchement devra survenir dans les 2 à 3 jours qui suivent la rupture des membranes et le travail sera si nécessaire déclenché. Pendant cette période d’attente, la surveillance se assurée en cours d’hospitalisation.

puce-retour Sommaire Obstétrique


22 février 2010 - Mis à jour : 17 décembre 2012
 

Ce site utilise Google Analytics pour analyser l'audience du site et améliorer son contenu. Pour plus d'information, vous pouvez consulter la page sur les règles de confidentialité relatives à l'utilisation de Google Analytics. Si vous ne voulez pas que les informations non personnelles relatives à votre visite (cookies) soit enregistrées, vous pouvez modifier les paramètres de votre navigateur ou installer ce module pour la désactivation de Google Analytics.